Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Guerison de Daniel Bekissa

On peut ouïr ici ou lire là, qu'à la lumière de la confiance nos rêves se réalisent.
Que la foi, quelles que soient nos valeurs et nos croyances, tant qu'elle est véccue comme une source intérieure rayonnant de joie et de bonté, opère de véritables miracles.
Je peux ici témoigner de l'expérience de mon frère de coeur Daniel Bekissa qui vit un processus de guérrison miraculeuse.
En 2008 Daniel, 38 ans, practicien de soin en médecine énergétique au coeur des montagnes Cévennoles, est diagnostiqué de la maladie de le sclérose en plaque, conjointement, quelques années plus tard à la maladie de l'hymne.

Dès les premiers instant Daniel annonce à qui veut l'entendre qu'il guerira, que c'est pour lui le seul chemin qu'il voit s'extirper du brouillars des à venir, comme s'il vivait déjà cette réalité.
Néanmoins les crises inflammatoires, les hospitalisations se succèdent, Daniel voit son corps faiblir, à chaque crise, l'assaillent la perte de l'équilibre, de la marche, des paralysies, des troubles digestifs....mais il ne perd jamais son humour, sa joie scintillante.
Implacable, à chaque répit il affûte sa volonté de récupérer les capacités perdues qu'il met en action en rentrant en contact de guériseurs de tout ordre, en testant leurs mille et un remèdes en entreprenant un travail de lecture colossal d'ouvrages de recherches en médecines.

Il organise malgré sa condition physique, en 2018 un voyage incroyable de 6 mois au Pérou auprès d'un Indien issue d'une lignée de Chamanes au sein de la forêt Amazonienne.
L'entourage de Daniel s'inquiète de son état mais admire sa persévérance. J'entends parfois au village des rumeurs disant qu'il ferait mieux de cesser de lutter et d'accepter ses maladies.
Mais Daniel en décide autrement, son coeur immensément généreux le pousse à faire don de son fauteuil rouland à plus nécessiteux que lui lors d'un voyage dans les plaines d'ocres du Maroc. Il me justifiera  ce geste avec ces mots :" Il en a de toute façon plus besoin que moi, ce fauteuil, ce n'est pas mon avenir".
Puis un beau jour, autour de 2019, les crises inflammatoires, les séjours à l'hopital s'espacent, mais son corps est encore affaibli, les déplacements difficiles.
Enfin, Daniel annonce en 2020:
" Je suis guéri!"
La joie résonne. Les nuages chantent. 
Il récupère à pas de fourmie évolutionnaire, son équilibre, sa marche, sa fluidité. Il rencontre un kiné qui lui applique un protocole de régénération du système nerveux.
Un médecin du CHU de Nîmes insiste en décembre 2020 pour faire un IRM et évaluer visuellement l'évolution et la guérison annonçée.
Les images de l'IRM sont stupéfiantes, les foyers inflammatoires sur le cerveau et la moëlle épinière ont presque tous disparus, sans même laisser de cicatrices, et des cicatrices de chocs beaucoup plus anciens se sont également volatilisés.
Daniel poursuit sa rémission, et sa pratique des soins énergétiques, qui se sont considérablement peaufinés, épurés, ils se basent sur sa croyance en l'énergie pure de l'instant présent, de la liberté du présent qui dépasse les croyances de toutes ordres. 
Sa présence simple, dénuée de jugement allume la flamme de confiance chez ceux qui croisent son chemin et engendre des modifications de santé positives.

Il aura bientôt un site internet. 

Jusque là j'intuitais que les miracles surgissent, maintenant, je dénote qu'ils se transmettent.

Camille 🌟
Pour mon frère, avec amour.

Photo: Daniel et sa soeur Christine. 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article