Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les images intérieures 1

Ancien article d'automne

😁🥳🐉 L'autorité de l'adulte chez les moins sept ans ,que je renomerais simplement: écoute et contentement des besoins profonds de l'enfant.🦉
Cette "autorité" s'exerce par un cadre de valeurs joyeuses qui est à l'intérieur de l'adulte et qui part à la rencontre de l'enfant avec créativité, bienveillance et respect.

Voici pour l'illustrer une petite histoire que j'ai véccu à l'école associative Les Boutons d'or de Bigorre. 

🦘
J'étais alors la pédagogue référente avec les enfants de deux à six ans pour la sieste du midi ainsi que tout l'après midi. Les grands de quatre ans à six ans ne dormaient pas forcément à la sièste, un temps de repos dans le lit leur suffisait, cela n'impactait en rien sur leur l'après-midi à l'école, je ne cherchais en aucun cas à les forcer à dormir. 
Par contre, si J.🍎 du haut de ses 5 ans et demi, ne s'endormait pas à la sieste, elle passait ensuite une très mauvaise après-midi avec de fortes colères envers tous, et de plus, entrainait tout le groupe dans d'inhabituels conflits éprouvants. 

🐎
Mais J.🍎ne s'endormait pas aisément à la sieste, elle faisait même tout son possible pour réveiller les plus petits, elle criait à l'injustice sur l'obligation de sieste et n'écoutait pas mes arguments lui expliquant sa fatigue! 
Cela me rendit mal à l'aise car autant je voyais bien que son endormissement était nécessaire à son bien-être et à celui de tout le groupe, autant je voyais bien qu'il me fallait parvenir à obtenir son consentement pour qu'elle dorme, sans utiliser une autorité écrasante. 🤔

🐁
🌻Au cours du collège pédagogique de la semaine, j'en parlais à la jardinière d'enfant que je secondais le matin. 
Elle me répondit:
" Tu dois trouver en toi une confiance, une stabilité intérieure juste, t'ancrer profondément lorsque tu effectues la transition d'accompagner J. 🍎dans son lit car en fait elle ressent simplement ton manque de confiance en toi.
 Tu as pu observer qu'elle ne se rend pas compte qu'elle a besoin de cette sièste même si tu lui expliques, cela ne va donc pas passer par une méthode intellectuelle. 
Expérimente ceci: Lorsque tu l'accompagnes se coucher, tu peux t'aider en visualisant en toi et autour de toi, une image de ton choix qui te rassures profondèment, et que tu garderas personnelle, tu n'as pas besoin d'en parler à l'enfant, cela va juste te mettre en confiance et tu développeras le comportement bienveillant et créatif qui la conduira à s'endormir avec joie. "

Le lendemain, je couchais tous les enfants avec les petits rituels personnels habituels, une petite histoire individuelle pour chacun,quelques goûtes d'huiles qui sent bon la lavande dans la main. 
🦋
En m'approchant du lit de J.🍎 qui s'agitait en tout sens, j'inspirais prondement, m'apaisais et fis naître une image en moi qui me conduisis à ressentir confiance et profonde joie. 
⭐Je visualisais simplement une immense maison en pierre traditionnelle avec son toit de tuiles orange, de beaux volets verts clairs répartis sur trois étages, une grande porte avec une forme travaillée, une façade lumineuse et bien-sûr la cheminée fumante incarnant un foyer chaleureux. 
Comme conseillé par la jardinière, je ne parlais pas de cette image à l'enfant.
Je me surpris par contre à demander à J.🍎si cela lui fairait plaisir que je lui masse le visage ou le crâne avec l'huile tout en lui racontant sa petite histoire rituelle. 
(Je venais en effet de me rappeler le cours reçu à la formation waldorf à Paris sur le centre nerveux situé à l'arrière de la tête dont les bercements pour les bébés et massages peuvent aider à relâcher pour trouver sommeil ou détente.) 
🦘
À cette proposition, J.🍎sauta de joie et bondit dans son lit sans se faire prier!  Elle s'endormit profondément dès le début du massage! 

Elle se réveilla 1h30 plus tard. Se leva  avec une attitude posée et déterminée. 
 Elle se dirigea immédiatement vers le tableau à craie et entrepris un grand dessin sur lesquel elle se concentra 35 mn. 
J'étais occupée à aider les plus petits à s'habiller et ne repassais devant le tableau que lorsque son oeuvre touchait à sa fin. 
J.🍎 se tourna vers moi en me sourriant et me désignant son dessin...une immense maison de pierre traditionnelle avec ses volets verts clairs sur trois étages, sa porte atypique, sa cheminée fumante, son toit orange... 
Petite précision, c'était la première fois en un an qu'elle créait pareil dessin. 
🏡
Ce fut pour moi un choc joyeux, l'ouverture d'une porte inconnue vers tout ce qu'il nous reste encore à découvrir d'insoupsonnable de la nature humaine mais également vers la nécessité urgente de respect du sommeil physiologique des enfants et de tous leurs besoins profonds simplement accompagnés de la créativité de l'adulte pour les y aider. 

🦎🍀
Une semaine plus tard la maman de J🍎 vint me parler le soir en cherchant ses filles. 
Elle me sourit:" Depuis peu, J.🍎revient à la maison le soir sourriante, pas exténuée mais joyeuse, c'est tellement agréable pour notre famille! Tu parviens à la faire dormir à la sièste si j'ai bien compris ?  Et j'ai vu l'huile dans ses cheveux! Tu lui fais un massage? Merci de prendre soin d'elle comme ça! ".

Photo: Notre Dame de la goûte, Ariège

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article